Asperges blanches de Malines à la feuille de vigne, sauce avgolemono et quinoa soufflé

ASPERGES BLANCHES DE MALINES A LA FEUILLE DE VIGNE, SAUCE AVGOLEMONO ET QUINOA SOUFFLE

Avec la santé qui revient, revient aussi l’envie de manger, de cuisiner et d’écrire des recettes. Pour le moment je ne peux toujours pas cuisiner, mais penser et écrire des recettes, ça va. J’ai eu envie d’associer l’asperge avec la feuille de vigne et le quinoa soufflé (qui à un goût un peu noisetté) et de lier le tout avec l’œuf et le citron, sur les bases de la cuisine Grecque. Dans ma tête ça fonctionne, reste plus qu’à tester un jour.

INGREDIENTS (2P)

Les asperges et la sauce

  • UNE BOTTE D’ASPERGES BLANCHES DE MALINES, GROS CALIBRE
  • SEL, POIVRE NOIR
  • 1 1/2 CITRON + 1 CITRON
  • 3 FEUILLES DE LAURIER
  • 250 G SUCRE
  • 2L D’EAU
  • UN PETIT MORCEAU DE BEURRE (+- 30 G) + UN PEU DE BEURRE POUR RECHAUFFER LES ASPERGES
  • 3 JAUNES D’OEUF
  • UN PEU DE CREME
  • UN PEU DE MAIZENA

Les feuilles de vigne

  • LE MEME NOMBRE DE FEUILLES DE VIGNE QUE LE NOMBRE D’ASPERGES (PLUTOT DES PETITES OU MOYENNES)
  • VINAIGRE
  • EAU

Le quinoa soufflé

  • 100 G QUINOA BLANC
  • 1 C.A.S. D’HUILE DE NOISETTE

PREPARATION

Le quinoa soufflé

Il faut d’abord décider si vous devez le rincer. Le quinoa produit naturellement des substances amères appelées « saponines ». La plupart des producteurs traitent le quinoa pour éliminer la plus grande partie des saponines avant de le mettre en boite, mais il se pourrait quand même qu’il y reste un petit arrière-gout amer. Vous pouvez l’éliminer en le rinçant, mais il vous faudra attendre au moins une demi-heure pour que les graines sèchen

Verser les graines dans un bol. Le remplir d’eau froide. S’il contient des saponines, vous allez voir de l’écume se former à la surface.

Vider le bol dans une passoire à mailles fines. Passer la passoire sous l’eau froide pour éliminer l’écume.

Recommencer jusqu’à ce qu’il n’y a plus d’écume. Remettre le quinoa dans le bol pour surveiller l’apparition d’écume et rincer une nouvelle fois. Les graines sont prêtes dès qu’il n’y a plus d’écume qui se forme et qu’elles restent au fond du bol.

Allumer le four à la température la plus basse possible. Il n’est pas nécessaire d’attendre qu’il se préchauffe.

Étaler les graines humides sur une plaque à four et placer dans le four. Vérifier toutes les dix minutes et remuer pour casser les grumeaux. Les retirer du four une fois qu’elles sont sèches. Cela prend en général entre une demi-heure et une heure

Si vous voulez vraiment réduire le risque de bruler les graines, laisser la porte du four entrouverte.

Faire chauffer une casserole à fond épais sur feu moyen. Pour éviter de mettre des graines partout dans votre cuisine, vous devez trouver une casserole avec un couvercle ou une casserole d’au moins 15 cm de hauteur.

Y ajouter l’huile de noisette. Verser quelques graines pour tester la température. Si celle-ci est suffisamment chaude, ils devraient éclater en quelques secondes. Ils ne vont pas gonfler autant que les grains de maïs le font, mais ils devraient prendre une couleur brune, sauter en l’air et dégager une odeur de noix.

Une fois que la casserole est suffisamment chaude, verser les graines au fond de la casserole (ils ne peuvent pas se chevaucher).

Secouer la casserole jusqu’à ce qu’on entend les graines éclater. Continuer de secouer pour éviter de vous retrouver avec du quinoa brulé. Retirer du feu une fois que vous entendez moins de bruit dans la casserole, généralement après trois à cinq minutes.

Si vous avez mis un couvercle sur la casserole, l’ouvrir de temps en temps pour libérer la vapeur.

Vous pouvez continuer la cuisson pour obtenir un quinoa plus doré, plus croustillant avec un gout de noix plus soutenu, mais sachez qu’il va aussi bruler plus facilement à ce moment-là. 

Verser le quinoa soufflé sur une plaque à four pour le laisser refroidir.

Les feuilles de vigne

Mettre les feuilles de vigne dans l’eau vinaigrée, porter à ébullition et faire cuire pendant 30 minutes à petit bouillon.

Egoutter les feuilles, les rincer sous l’eau froide et les déposer sur du papier absorbant.

Les asperges

Peler les asperges de la tête vers la queue avec un économe en débutant à 3-4 cm de la pointe et faites celà à plat. Il est plus facile de couper les asperges sur un plan de travail, celà évite de les casser en deux.

Casser la base dure et les couper à peu près toutes à la même longueur (à peu près 5 à 10 cm de leur base, en fonction de leur fraicheur).

Faire cuire 2L d’eau avec les pelures et les bases des asperges coupées en brunoise, ceci pendant 30 minutes à partir de l’ébullition. Passer le bouillon d’asperges à travers un chinois et laisser refroidir.

Laver les asperges sous un jet d’eau et les égouter. Les ficeler éventuellement avec du fil ménager ou avec un brin de ciboulette préalablement blanchi dans de l’eau bouillante.

Prendre une petite casserole allongée spécialement conçue pour la cuisson des asperges (muni d’un long panier). Dans le fond, déposer 4 feuilles de vigne. Placer le panier.

Mélanger le sucre et le jus 1 1/2 citron, puis mélanger à l’eau de cuisson des pelures d’asperges. Verser dans la casserole.

Ajouter les grains de coriandre, le sel, le beurre et les feuilles de laurier. Puis y placer les aspe

ns une petite casserole spéciale pour la cuisson des asperges, porter l’eau de cuisson des pelures d’asperges à ébullition avec un demi citron épluché, le laurier, du sel, du sucre et du beurre. Placer les asperges dans l’eau pas encore en ébullition (donc dès le début), tête vers le haut (en les laissant dépasser de l’eau) et laisser cuire environ 10 minutes (en fonction de l’épaisseur), quelques minutes de plus que l’ébullition, puis éteindre le feu.

(Le sucre dans l’eau de cuisson va les rafermir, le beurre et le citron permettent de garder la belle couleur blanche)

Egouter les asperges et les débarasser sur une assiette. Les réserver.

La sauce

Prendre 25 cl d’eau de cuisson. Y mélanger trois jaunes d’œufs, le jus d’un citron, poivre, sel et un peu de crème.

Ajouter un peu de maïzena afin de rendre la sauce plus onctueuse.

Mettre à tout petit feu et tourner sans arrêt, afin que la sauce reste bien homogène tout en épaississant.

Finition

Préchauffer le four à 80°C. Y placer un plat vide.

Quelques minutes avant le dressage, faire chauffer un peu de beurre dans une poêle et y poêler les asperges de tous les côtés pendant quelques minutes (en controlant la cuisson). Saler, poivrer et nourir avec du beurre frais.

Enrouler chaque asperge dans une feuille de vigne réservée.

Les placer dans le plat, verser dessus le beurre de cuisson. Garder ainsi au chaud, le temps de terminer la mise en place.

Le dressage

Dresser les asperges sur les assiettes. Les napper sur leur base de sauce avgolemono. Dresser un peu de quinoa soufflé au niveau des pointes.

 

Bon Appétit!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s