Gratin de gnocchi à la tomate et au basilic, crème de burrata et de gorgonzola au noisettes, coppa

GRATIN DE GNOCCHI A LA TOMATE ET AU BASILIC, CREME DE BURRATA ET DE GORGONZOLA AUX NOISETTES, COPPA

45314132_205575957028894_3411344406970630144_n

Les gnocchi trouvent depuis quelques années de plus en plus souvent nos tables belges. La plupart du temps nous nous contentons de les manger comme accompagnement d’un plat ou en sauce. Mais cette préparation peut donner d’excellents résultats en gratin.

Voici ma version de cette préparation italienne. Au lieu d’avoir de la mozzarella, qui cuit avec dans le four, j’ai préféré faire une sauce au fromage à part, punchée par le gorgonzola et la noisette, avec la fraicheur de la burrata. Si vous ne trouvez pas de burrata, une bonne mozzarella di buffala fera bien l’affaire.

45318203_1080573218771149_5174071041915355136_n

INGREDIENTS (4P)

Pour le gratin

  • 1 KG GNOCCHI
  • 1 L DE PASSATA OU DE SUGO DE TOMATES
  • HUIILE D’OLIVE
  • SEL, POIVRE
  • 1 OIGNON
  • 80 G PARMESAN
  • 20 FEUILLES DE BASILIC + QUELQUES UNES POUR LA DECO
  • UNE PINCEE D’ORIGAN
  • 12 TRANCHES DE COPPA

Pour la sauce au fromages

  • 80 G NOISETTES ENTIERES
  • SEL, POIVRE DU MOULIN
  • 150 G MOZZARELLA DI BUFFALA OU DE BURRATA DI BUFFALA
  • 150 G GORGONZOLA
  • 80 G CREME LIQUIDE
  • 5 CL LAIT

PREPARATION

Pour le gratin

Emincer finement l’oignon.

Emincer les tranches de coppa.

Faire chauffer 2 c.à.s. d’huile d’olive dans un poêlon.

Faire suer l’oignon pendant 2 à 3 minutes.

Y ajouter la passata et le basilic.

Faire cuire le tout, à découvert, pendant 30 minutes à feu moyen.

En fin de cuisson, saler et ajouter l’origan.

Cuire les gnocchi dans une casserole d’eau bouillante salée jusqu’à ce qu’ils remontent à la surface.

Dans un plat allant au four, verser une cuillère à soupe d’huile d’olive et en enduire le fond du plat.

Mettre ensuite quelques cuillères à soupe de sauce tomate, puis les gnocchi.

Répartir la coppa.

Verser le reste de sauce tomate.

Saupoudrer de parmesan.

Terminer par un filet d’huile d’olive.

Laisser cuire pendant 5 minutes dans un four préchauffé à 220°C, puis augmenter le feu à 250°C et poursuivre pendant 5 minutes.

Au sortir du four, poivrer légèrement et ajouter quelques feuilles de basilic.

Pour la sauce

Verser les noisettes dans une poêle chaude et les faire torréfier 5 minutes et remuant de temps en temps. Ater la poêle du feu et laisser refroidir.

Après refroidissement, peler les noisettes en les frottant rapidement dans du papier absorbant, puis les concasser grossièrement.

Faire chauffer le lait et la crème. Y jeter les noisettes et les laisser infuser pendant 20 minutes, hors feu et à couvert.

Couper le fromage bleu en dés.

Passer le mélange crème-lait à travers une grille fine et récupérer le liquide qui vous faites à nouveau chauffer.

Y faire fondre les fromages jusqu’à l’obtention d’une belle structure lisse, homogène et nappante. Rectifier l’assaisonnement en poivre et en sel.

Servir les gnocchi accompagné de cette sauce au fromages et noix.

45459406_1988027211313255_1462783157127348224_n

Bon Appétit!

Orecchiette aux herbes, roquette, jeunes oignons et citron

ORECCHIETTE AUX HERBES, ROQUETTE, JEUNES OIGNONS ET CITRON

Orechiette, Persil Plat, Menthe, Basilic, Roquette, Jeunes Oignons, Citron, Beurre, Huile d'olive, Poivre, Ail, Parmesan

Journée de folie avec entre autre 3kg de carbonnades à réaliser. Donc on se la joue simple et rapide pour le repas du soir de madame et monsieur.

Recette idéale lorsqu’il vous reste des restants de menthe, de basilic, de roquette et de persil. Et aussi de jeunes oignons….. A condition de ne pas les oublier sur le bord du plan de travail et de s’en rendre compte après le repas. Je me disais bien qu’il manquait quelque chose dans cette assiette.

La recette vient d’un vieu ‘Saveurs’, celui de juillet-aout 2012.

Orechiette, Persil Plat, Menthe, Basilic, Roquette, Jeunes Oignons, Citron, Beurre, Huile d'olive, Poivre, Ail, Parmesan

INGREDIENTS (2P)

  • 400 G ORECCHIETTE
  • 2 POIGNEES DE ROQUETTE
  • LES FEUILLES DE 6 BRANCHES DE PERSIL PLAT
  • LES FEUILLES DE 6 TIGES DE BASILIC
  • LES FEUILLES DE 3-4 TIGES DE MENTHE
  • 3 OIGNONS NOUVEAUX
  • 3 C.A.S. D’HUILE D’OLIVE
  • 30 G BEURRE
  • 2 GOUSSES D’AIL
  • ZESTE DE CITRON RAPE
  • LE JUS D’UN CITRON
  • SEL, POIVRE NOIR
  • PARMESAN

Orechiette, Persil Plat, Menthe, Basilic, Roquette, Jeunes Oignons, Citron, Beurre, Huile d'olive, Poivre, Ail, Parmesan

PREPARATION

Faire cuire les pâtes al dente dans une grande quantitée d’eau bouillante salée.

Les égoutter en réservant 3 louches d’eau de cuisson.

Transvaser les pâtes dans un bol et y mélanger 1 à 2 c.à.s. d’huile d’olive.

Rincer la roquette et les herbes, les sécher dans du papier absorbant.

Hacher grossièrement le tout.

Couper les oignons nouveaux en rondelles et ajouter aux herbes et roquette.

Peler les gousses d’ail et les écraser avec la paume de la main.

Faire chauffer 2 c.à.s. d’huile d’olive dans une poêle sur feu doux. Ajouter l’ail et laisser cuire pendant 1 bonne minute sans brûler les gousses.

Ajouter la moitié de l’eau de cuisson et porter à frémissement.

Ajouter le beurre, laisser fondre, ajouter le jus et zeste de citron et laisser épaissir un rien.

Ajouter les pâtes et le reste de l’eau de cuisson afin de réchauffer le tout.

Ajouter éventuellement encore un peu de beurre.

Saler légèrement, poivrer généreusement.

Ajouter la roquette et les herbes et mélanger le tout.

Ajouter du parmesan selon votre goût, mélanger et dresser directement.

 

Orechiette, Persil Plat, Menthe, Basilic, Roquette, Jeunes Oignons, Citron, Beurre, Huile d'olive, Poivre, Ail, Parmesan

Bon Appétit!

 

Et avec ça, un bon Chardonnay.

Courgettes farcies à la sicilienne, sauce tomate pimentée au basilic

COURGETTES FARCIES A LA SICILIENNE, SAUCE TOMATE PIMENTEE AU BASILIC

courgettes,huile d'olive,ail,cannelle,raisins secs,pignons de pin,marsala,chapelure,haché de porc,porc,pancetta,basilic,tomates,piment de cayenne

Ce soir on reste dans la simplicité avec une recette de Jamie Oliver. Je ne suis pas toujours convaincu par ce qu’il propose, mais ce plat est tout à fait réussi. J’ai adapté ici et là, mais la base je l’ai gardée. La douceur de la farce est bien contrebalancée par le pimenté et l’acidité de la tomate, le basilic vient parfumer le tout. Nous nous sommes régalés.

courgettes,huile d'olive,ail,cannelle,raisins secs,pignons de pin,marsala,chapelure,haché de porc,porc,pancetta,basilic,tomates,piment de cayenne

INGREDIENTS (2P)

  • 2 COURGETTES (VERTES ET/OU JAUNES)
  • GROS SEL
  • HUILE D’OLIVE
  • 1 OIGNON MOYEN EMINCE FINEMENT
  • 1 GOUSSE D’AIL COUPEE EN FINES LAMELLES
  • 1 C.A.T. CANNELLE
  • 50 G RAISINS SECS
  • 50 G PIGNONS DE PIN
  • 10 CL MARSALA (OU MOSCATO D’ASTI, RECIOTO DI SUAVE)
  • 75 G CHAPELURE (MAISON)
  • 200 G HACHE DE PORC
  • 8 TRANCHES DE PANCETTA

Sauce Tomate

  • HUILE D’OLIVE
  • 2 GOUSSES D’AIL COUPEES EN FINES LAMELLES
  • 1 BON BOUQUET DE BASILIC (LES FEUILLES ET LES TIGES)
  • 1 BONNE PINCEE DE PIMENT DE CAYENNE (IL FAUT QUE CE SOIT RELEVE)
  • 2 BOITES DE TOMATES PELEES DE 400 G (ROMA)

courgettes,huile d'olive,ail,cannelle,raisins secs,pignons de pin,marsala,chapelure,haché de porc,porc,pancetta,basilic,tomates,piment de cayenne

PREPARATION

Prélever les feuilles de basilic en gardant les tiges.

Emincer les tiges très très finement.

Faire chauffer un peu d’huile dans un poêlon et y faire revenir pendant 3 à 4 minutes, l’ail avec les tiges de basilic ciselées.

Lorsqu’une bonne odeur se dégage, ajouter les tomates et le piment de Cayenne. Ecraser les tomates pelées à l’aide d’une louche. Saler et poivrer.

Porter à ébullition et poursuivre la cuisson pendant 10 minutes.

Rectifier l’assaisonnement en poivre, sel et piment, ajouter 2/3 des feuilles de basilic, coupées très grossièrement. Mélanger et laisser infuser hors feu pendant la suite de la mise en place.

 

Couper les courgettes en deux dans le sens de la longueur, couper les bouts, et, à l’aide d’une cuillère à pomme parisienne, prélever un maximum de chair. Il faut juste qu’il n’y ait plus que la peau et une fine couche de chair dans les courgettes.

Jeter la chair prélevée qui est gorgée de graines, garder le reste. Couper finement cette chair.

Verser les raisins secs dans un grand bol d’eau tiède et laisser reposer ainsi.

Déposer les demi courgettes, coté peau vers le bas, sur une grande assiette. Saupoudrer l’intérieur des courgettes avec du gros sel afin de laisser dégorger les légumes. Laisser ainsi pendant 10 à 15 minutes. Puis, bien rincer les courgettes et frotter à plusieurs reprises avec un papier de cuisine l’intérieur, afin d’enlever un maximum le goût salé.

Faire chauffer une bonne c.à.s. d’huile d’olive dans un poêlon et y faire revenir l’oignon et la chair de courgettes, avec l’ail et la cannelle. Il faut compter environ 20 minutes afin d’obtenir une consistance de l’oignon bien moelleuse. Ajouter un filet d’eau en cours de route si cela devient trop vite sec.

Ajouter les raisins (préalablement égouttés) et les pignons de pin.

Ajouter également le marsala.

Saler et poivrer légèrement.

Laisser sur le feu jusqu’à évaporation quasi complète du vin.

Préchauffer le four à 190°C.

Mélanger la viande avec la chapelure, assez bien de sel et de poivre. Ajouter le tout dans le poêlon.

A l’aide d’une fourchette, écraser le tout et mélanger le mieux possible (ici on ne cherche pas à cuire la viande, juste à la mélanger aux autres ingrédients sur une petite flamme pendant quelques minutes seulement).

Farcir les demi courgettes généreusement de cette farce.

Placer deux demi courgettes l’une sur l’autre et les tenir ensemble à l’aide de deux petits fils de cuisine.

Verser la sauce tomate dans un plat à four.

Placer les courgettes dans la sauce.

Si, à ce stade, il vous reste encore de la farce, ajouter cette farce sur le dessus des courgettes.

Plier les 8 tranches de pancetta et en placer 4 sur chaque courgette farcie.

Passer sur le plat avec un bon trait d’huile d’olive.

Placer au four pendant environ 30 minutes.

Dans les assiettes, ajouter quelques feuilles de basilic frais.

courgettes,huile d'olive,ail,cannelle,raisins secs,pignons de pin,marsala,chapelure,haché de porc,porc,pancetta,basilic,tomates,piment de cayenne

 

Bon Appétit!

 

 

Dorade au four et panzanella

DORADE AU FOUR ET PANZANELLA

dorade,huile d'olive,ciabatta,tomates,oignon rouge,poivron rouge,câpres,concombre,anchois,basilic,vinaigre de vin rouge

Le soleil montre timidement le bout de son nez, l’envie de fraicheur dans l’assiette vient enfin, l’envie de manger du cru aussi.

Hier soir nous avons cuisiné simple, à la Toscanne.

La panzanella (et pas panzanetta comme on peut le lire dans certaines recettes) ou parfois appelé pan molle (pain mou), est effectivement une salade, issue de la tradition paysanne de la Toscane. C’est un plat qui se fait avec des ingrédients simples et avec du pain rassis que l’on ramolli dans le mélange d’huile, de vinaigre et de jus des légumes crus. Rien ne se perdait à cette époque. Dans mon pays, assez froid, le pain trouvait son chemin vers le ‘boding’, en Toscane vers la salade.

Le pain originel de cette recette est le pane Toscane, un pain assez fade, non salé. Maintenant on utilise généralement de la ciabatta.

La recette que je propose aujourd’hui est probablement un peu plus élaborée que celle de l’époque, qui devait contenir encore moins d’ingrédients. Une chose est certaine, il y avait du pain, de l’oignon, de l’huile, du vinaigre et l’assaisonnement. Les tomates et leur eau sont venu après (20e siècle) et ont remplacé l’eau qu’on utilisait pour imbiber le pain rassis. Après, chaque famille y mettait son grain de sel, je suppose, comme c’est la cas avec toutes les recettes traditionnelles.

J’adore ce type de préparations très naturelles, sans trop d’intervention. Le jus à base d’huile, de vinaigre, de jus des légumes, mélangés avec la puissance du câpre et de l’anchois, c’est top.

La dorade (mais vous pouvez aussi prendre du bar), simplement cuit en entier sur du gros sel au four, puis dans l’assiette, assaisonné de sel, de poivre et d’huile d’olive, va merveilleusement bien avec, mais n’est bien sur pas dans la tradition historique de la panzanella. Mais on s’en fout un peu, non, tant que c’est bon.

Comme ici j’ai utilisé du pain non rassis, une ciabatta fraiche quoi, même en la séchant au four, il ne faut pas l’ajouter trop vite dans la salade, sous peine d’obtenir un pain vraiment trop mou et imbibé. Peut-être que les italiens aimaient cela, moi je préfère garder un peu de croquant quand-même.

dorade,huile d'olive,ciabatta,tomates,oignon rouge,poivron rouge,câpres,concombre,anchois,basilic,vinaigre de vin rouge

INGREDIENTS (3-4P)

  • 2 DORADES
  • GROS SEL DE GUERANDE
  • 1/2 CIABATTA DECHIREE EN MORCEAUX DE +- 3-4 CM
  • 600 G TOMATES
  • 1 OIGNON ROUGE MOYEN
  • 1 POIVRON ROUGE
  • 50 G CAPRES AU SEL (RINCES)
  • 1/2 CONCOMBRE
  • 1 BELLE BRANCHE DE CELERI
  • 3 C.A.S. D’OLIVES NOIRES (DE PREFERENCE DES TAGGIASCA)
  • 20 G ANCHOIS A L’HUILE
  • 15 G FEUILLES DE BASILIC
  • 3 CL VINAIGRE DE VIN ROUGE
  • 8 CL D’HUILE D’OLIVE EXTRA VIERGE DE QUALITE (TOSCANE)
  • SEL, POIVRE

dorade,huile d'olive,ciabatta,tomates,oignon rouge,poivron rouge,câpres,concombre,anchois,basilic,vinaigre de vin rouge

PREPARATION

Laver tous les légumes à l’eau froide.

Prendre 50 g de câpres, les rincer sous l’eau froide. Puis les laisser tremper au moins 1 heure en changeant l’eau plusieurs fois.

Couper les tomates en quatre, ôter les graines et les parties dures, en récupérant l’eau des tomates. Couper les quarts de tomates en morceaux moyens.

Couper le concombre en deux dans la largeur. Prendre un demi concombre et le couper en deux dans la longueur. Ôter les graines à l’aide d’une cuillère parisienne. Couper le concombre en fines tranches. Couper la côte de céleri en fines tranches.

Peler l’oignon, le couper en deux, puis le couper en demi rondelles.

Dénoyauter les olives et les couper en tranches.

Couper le poivron rouge en quatre, ôter les graines et les parties blanchâtres. Couper le poivron en morceaux moyens.

Hacher finement les anchois.

Hacher grossièrement les feuilles de basilic.

Faire préchauffer le four à 180°C.

Casser la ciabatta en morceaux. Placer les morceaux de ciabatta sur une plaque, préalablement recouverte de papier de cuisson. Placer au four pendant 10 minutes, retourner les morceaux de pain et prolonger la cuisson encore 10 minutes. Sortir du four et laisser refroidir.

dorade,huile d'olive,ciabatta,tomates,oignon rouge,poivron rouge,câpres,concombre,anchois,basilic,vinaigre de vin rouge

Mélanger les tomates, l’oignon rouge, le poivron rouge, le concombre, le céleri, les olives, les anchois, les câpres et le basilic, ajouter l’eau des tomates, puis assaisonner avec du sel et du poivre. Bien mélanger le tout et réserver.

dorade,huile d'olive,ciabatta,tomates,oignon rouge,poivron rouge,câpres,concombre,anchois,basilic,vinaigre de vin rouge

Augmenter la température du four à 200°C.

Laver les poissons, les écailler, enlever les nageoires, ouvrir les poissons au niveau du ventre et éliminer l’intestin et autres organes, puis rincer sous grande eau afin d’enlever un maximum de morceaux et de sang. Eponger les poissons.

Verser du gros sel de Guérande sur une plaque, y déposer les deux dorades, les enduire d’un peu d’huile d’olive.

dorade,huile d'olive,ciabatta,tomates,oignon rouge,poivron rouge,câpres,concombre,anchois,basilic,vinaigre de vin rouge

Cuire le poisson pendant 15 minutes, le retourner sur le gros sel, puis prolonger la cuisson de 10 minutes.

Mélanger l’huile d’olive avec le vinaigre de vin rouge et ajouter à la salade, rectifier l’assaisonnement. Ajouter éventuellement un rien d’eau.

Sortir le poisson du four, enlever précautionneusement la peau et récupérer les filets. Contrôler les filets au niveau des arêtes (elles ont tendance à venir avec quand on prélève les filets).

Ajouter le pain à la salade, mélanger.

Dresser la salade sur assiette, ajouter dessus les filets de poisson.

Assaisonner les filets de sel, poivre et huile d’olive de qualité.

dorade,huile d'olive,ciabatta,tomates,oignon rouge,poivron rouge,câpres,concombre,anchois,basilic,vinaigre de vin rouge

 

Bon Appétit!

 

 

 

Rollatini d’aubergine a la ricotta, sauce tomate

ROLLATINI D’AUBERGINE A LA RICOTTA, SAUCE TOMATE

aubergines,anchois,origan,passata de tomates,capres,citron,ricotta,parmesan,ail,cayenne,basilic,mozzarella,vinaigre balsamique

Mon épouse est une mega-fan de l’aubergine, elle en mangerait tous les jours et sous toutes les formes, dans toutes les préparation. Moi-même, j’aime beaucoup ce légume également, il se décline sous tellement de possibilitées.

Aujourd’hui dans une recette italienne, très proche de l’aubergine alla parmigiana, une recette qui se retrouve pas mal aux états-unis, recette peut-être issue de l’immigration italienne et transformée par les italo-américains. Généralement ils ne parlent pas de sauce tomate, mais de sauce marinara.

J’ai moi-même adapté selon mes goûts et j’ai par exemple lié la ricotta avec un peu de pesto genois (au basilic).

Nous avons adoré ce plat, qui en plus, est facile à réaliser et ne demande pas trop de technique.

aubergines,anchois,origan,passata de tomates,capres,citron,ricotta,parmesan,ail,cayenne,basilic,mozzarella,vinaigre balsamique

INGREDIENTS

Pour l’aubergine

  • 2 AUBERGINES COUPEES EN TRANCHES D’ENVIRON 1 CM-1CM 1/2 DANS LA LONGUEUR (CHOISIR DES LONGUES ET GROSSES)
  • 4 G SEL
  • 2 G POIVRE
  • 4-5 CL D’HUILE D’OLIVE

Pour la farce

  • 250 G DE RICOTTA
  • 2 OEUFS ENTIERS
  • 4 C.A.C. BOMBEES DE PESTO GENOIS (AU BASILIC)
  • ZESTE DE 2 CITRONS OU D’UN GROS CITRON
  • SEL
  • POIVRE
  • CAYENNE EN POUDRE
  • 1 BELLE GOUSSE D’AIL RAPEE
  • 70 G PARMESAN RAPE

Autres ingrédients

  • 1 KG DE PASSATA DE TOMATES (ici de la marque Terre d’Italie, très bonne)
  • 250 A 300 G MOZARELLA EN TRANCHES FINES
  • 4 GOUSSES D’AIL
  • 1 1/2 C.A.S. D’HUILE D’OLIVE
  • SEL, POIVRE
  • 1 1/2 C.A.S. VINAIGRE BALSAMIQUE
  • 1 1/2 C.A.S. SUCRE
  • 2 C.A.S. CAPRES
  • 4 FILETS D’ANCHOIS A L’HUILE
  • 3 BRANCHES D’ORIGAN FRAIS

aubergines,anchois,origan,passata de tomates,capres,citron,ricotta,parmesan,ail,cayenne,basilic,mozzarella,vinaigre balsamique

PREPARATION

Realiser la sauce

Couper et dégermer les gousses d’ail.

Dans une casserole faire revenir l’ail dans l’huile d’olive.

Lorsque l’ail est bien doré, verser la passata.

Ajouter tout le reste des ingrédients et laisser mijoter pendant 30 minutes à feu très doux. Remuer de temps en temps.  

Oter les branches d’origan.

Mixer la sauce. Rectifier l’assaisonnement une dernière fois.

Précuisson de l’aubergine

Préchauffer le four à 220°C.

Sur un papier sulfu légèrement huilé, disposer les tranches d’aubergine sur une couche.

Mélanger l’huile avec le sel et le poivre.

Répartir dessus, uniformément, cette huile.

Faire cuire environ 20 minutes au four (il faut que l’aubergine soit travaillable).

Sortir du four, transvaser les aubergines sur des assiettes et réserver.

La farce

Pendant ce temps, mélanger tous les ingrédients pour la farce dans un bol et réserver.

Verser un peu de sauce tomate dans le fond d’un plat.

Placer une tranche d’aubergine sur un plan de travail.

Sur le bout de la tranche, disposer 1 belle c.à.s. de farce, puis rouler précautionneusement la tranche d’aubergine et la placer dans le plat, sur la sauce.

Faire de même avec les autres tranches.

Finition et cuisson

Verser le reste de la sauce tomate sur les aubergines.

Terminer avec la mozzarella.

Mettre le four à 240°C.

Faire cuire pendant 25-30 minutes (selon le four).

Il faut que la sauce bout et que la mozza prenne une belle couleur dorée.

Sortir du four et réserver pendant 5 minutes.

Décorer éventuellement avec un peu de basilic ciselé (ce que j’avais oublié de faire ici).

aubergines,anchois,origan,passata de tomates,capres,citron,ricotta,parmesan,ail,cayenne,basilic,mozzarella,vinaigre balsamique

 

Bon Appétit!

Fregola sarde verde aux champignons

FREGOLA SARDES VERDE AUX CHAMPIGNONSfregola sarde,echalote,ail,noilly prat,crème,parmesan,beurre,agarics,lactaires,cèpes,champignons de paris,pieds bleus,huile d'olive,shiitake,poireau,carottes,origan,thym,persil,roquette,estragon,ciboulette,cerfeuil,oignons,epinards,citron

J’adore quand une idée qu’on porte pendant quelques jours en tête, devient réalité, quand le goût qu’on s’imaginait se retrouve quelques jours plus tard sur le palais, exactement comme on le voulait.

Je voulais ici, certes, un goût de champignon, de par l’utilisation d’un bouillon de champignons maison et des champignons rôtis. Mais je voulais également mettre en avant les herbes, donant une belle couleur verte à l’ensemble et avec une petite pointe (pas trop) d’estragon qui apporte ce petit peps nerveux pour compenser le goût terreux des champignons.

Le plat est terriblement bon, décidemment les fregola me vont bien. A chaque fois que je travaille cette petite pâte, je suis comblé et nous nous demandons à la maison si finalement nous ne préférons pas les fregole au risotti.

 

fregola sarde,echalote,ail,noilly prat,crème,parmesan,beurre,agarics,lactaires,cèpes,champignons de paris,pieds bleus,huile d'olive,shiitake,poireau,carottes,origan,thym,persil,roquette,estragon,ciboulette,cerfeuil,oignons,epinards,citron

 

INGREDIENTS (2-3P)

Pour le bouillon de champignons (Annie Sommerville)

  • 1 GROS OIGNON PELE ET COUPE EN TRANCHES
  • 1 VERT DE POIREAU BIEN LAVE PUIS HACHE
  • 2 CAROTTES MOYENNES BIEN LAVEES PUIS HACHEES
  • 350 G DE CHAMPIGNONS DE PARIS NETTOYES, PIEDS COUPES, EMINCES
  • 70 G CHAMPIGNONS SHIITAKE
  • 2 GROSSES GOUSSES D’AIL ECRASEES MAIS NON EPLUCHEES
  • 6 BRANCHES DE PERSIL
  • 2 BRANCHES DE THYM
  • 2 BRANCHES D’ORIGAN
  • 1 FEUILLE DE LAURIER
  • 1/2 C.A.C. GRAINS DE POIVRE NOIR
  • 1 C.A.C. SEL

Pour le coulis vert

  • 40 G POUSSES D’EPINARDS
  • 60 G ROQUETTE
  • 45 G FEUILLES PERSIL PLAT
  • 45 G TIGES DE CERFEUIL
  • 20 G CIBOULETTE
  • 2 BRANCHES D’ESTRAGON
  • 2,5 C.A.S. D’HUILE D’OLIVE
  • UN FILET DE CITRON
  • SEL, POIVRE

Pour les fregola

  • 250 G FREGOLA SARDA
  • 2 ECHALOTES
  • 20 CL NOILLY PRAT
  • 1 GOUSSE D’AIL
  • LES SOMMITES DE 3 BRINS DE THYM FRAIS
  • 1L500 BOUILLON DE CHAMPIGNONS
  • 50 G BEURRE + 25 G BEURRE
  • 60 G PARMESAN RAPE
  • 30 G CREME 40% MG
  • POIVRE
  • 4 C.A.S. COULIS D’HERBES

Pour les champignons

  • 125 G PETITS CHAMPIGNONS DE PARIS
  • 3 CHAMPIGNONS PIED BLEUS
  • 3 CEPES
  • 5 LACTAIRES
  • 2 AGARICS

 

fregola sarde,echalote,ail,noilly prat,crème,parmesan,beurre,agarics,lactaires,cèpes,champignons de paris,pieds bleus,huile d'olive,shiitake,poireau,carottes,origan,thym,persil,roquette,estragon,ciboulette,cerfeuil,oignons,epinards,citron

 

PREPARATION

Pour le bouillon de champignons

Verser 2,5 litres d’eau dans une grande casserole.

Y ajouter tous les ingrédients.

Porter à ébullition sur feu vif, puis réduire à feu moyen et laisser mijoter 45 minutes.

Filter à travers un chinois, en pressant bien les légumes pour en extraire le plus de goût possible.

Pour le coulis vert

Dans une casserole d’eau bouillante légèrement salée, blanchir les herbes et les épinards, ceci pendant 2 minutes.

Les égoutter et les transvaser immédiatemment dans un grand bol d’eau glaçée.

Une fois refroidies, les égoutter à nouveau et les mixer avec l’huile d’olive et un rien d’eau froide (afin de garder la couleur verte) dans un petit blender.

Assaisonner avec du poivre et ajouter un filet de jus de citron.

Passer le coulis à travers un tamis très fin afin de ne récupérer que le jus, sans les fibres.

Réserver au frais.

Pour les champignons

Nettoyer tous les champignons.

Couper les cèpes, les lactaires, les pieds bleux et les agarics en deux.

Faire revenir les différents champignons, séparemment, dans un peu d’huile d’olive, saler et poivrer, es nourir avec un peu de beurre et bien les rôtir.

Les réserver au fur et à mesure.

Pour les fregola

Faire chauffer le bouillon de champignons.

Hacher les échalotes finement. Idem pour la gousse d’ail. 

Récuperer les sommités des branches de thym.

Préparer les autres ingrédients: crème, fromage, beurre, parmesan.

Faire chauffer 50 g de beurre dans un wok et y faire revenir les échalotes et la gousse d’ail pendant quelques minutes. Saler un peu et poivrer.

Ajouter alors les fregoli. Poursuivre la cuisson pendant 3 minutes en tournant régulièrement avec une cuillère en bois afin d’enrober les petites pâtes de beurre et qu’elles deviennent translucides.

Déglacer avec le noilly prat et laisser réduire à sec.

Ajouter alors quelques louches de bouillon chaud et poursuivre la cuisson en ajoutant à chaque fois une louche quand la précédente s’est bien évaporée. J’ai cuit au total pendant environ 18 minutes. 5 minutes avant la fin de la cuisson, ajouter les champignons précuits ainsi que la poêle de cuisson, déglacée avec un filet d’eau (afin de récuperer un maximum de goût).

Hors feu, ajouter le parmesan, la crème et le beurre, mélanger délicatement afin de bien mélanger les ingrédients. Rectifier l’assaisonnement en poivre.

Ajouter finalement 4 c.à.s. de coulis d’herbes au fregola.

Servir les fregoli dans des assiettes creuses.

 

fregola sarde,echalote,ail,noilly prat,crème,parmesan,beurre,agarics,lactaires,cèpes,champignons de paris,pieds bleus,huile d'olive,shiitake,poireau,carottes,origan,thym,persil,roquette,estragon,ciboulette,cerfeuil,oignons,epinards,citron

 

 

 

Bon Appétit!

Gnocchi et artichauts aux épinards et au basilic, jambon de Teruel, parmesan

GNOCCHI ET ARTICHAUTS AUX EPINARDS ET AU BASILIC, JAMBON DE TERUEL, PARMESAN

 

Gnocchi, Bouillon de Volaille, Citron, Artichauts, Basilic, Epinards, Parmesan, Jambon de Teruel, Huile d'Olive, Maïzena

 

Il y a de ces plats qui vous donnent exactement ce que vous en attendiez. Ce fût le cas aujourd’hui. J’ai kiffé grave comme dirait la bimbo du coin.

Au départ, une recette découpée dans le magazine ‘Delhaize Le Lion’, magazine n° 9. La photo n’etait pas top avec cette sauce trop vert foncée, ça manque aussi de frivolité. J’ai donc modifié la recette à mon goût perso et en gérant mieux les cuissons des différents ingrédients. J’ai également ajouté du croustillant avec ce délicieux jambon cru de Teruel.

Voici la recette, qui, en plus d’être délicieuse, est très rapide à réaliser (à condition de s’occuper des artichauts au préalable).

 

Gnocchi, Bouillon de Volaille, Citron, Artichauts, Basilic, Epinards, Parmesan, Jambon de Teruel, Huile d'Olive, Maïzena

 

INGREDIENTS (2P)

  • 500 G GNOCCHIS
  • 70 CL DE BOUILLON DE VOLAILLE
  • UNE BONNE POIGNEE DE JEUNES POUSSES D’EPINARDS (SANS LES TIGES)
  • LES FEUILLES DE 6 TIGES DE BASILIC + QUELQUES FEUILLES POUR LA FINITION
  • 5 ARTICHAUTS VIOLETS
  • CITRON
  • SEL, POIVRE
  • MAIZENA
  • PARMESAN
  • 4 TRANCHES DE JAMBON DE TERUEL
  • HUILE D’OLIVE

 

Gnocchi, Bouillon de Volaille, Citron, Artichauts, Basilic, Epinards, Parmesan, Jambon de Teruel, Huile d'Olive, Maïzena

 

PREPARATION

Sur une plaque de four, placer un papier sulfurisé. Dessus, placer les tranches de jambon cru et recouvrir d’une deuxième feuille de papier sulfi, puis d’une autre plaque.

Placer au four à 150°C pendant 30 minutes. Checker la cuisson et prolonger si nécessaire.

Sortir le jambon du four, le laisser refroidir et le casser en morceaux grossiers.

Tourner les artichauts et les réserver dans une eau très citronée.

Une fois tous les artichauts tournés, les couper en quatre et enlever le foin.

Les rôtir dans un peu d’huile d’olive à la poêle. Les assaisonner de sel et de poivre.

Pendant ce temps faire bouillir le bouillon de volaille (sans couvrir), puis y placer les artichauts et faire cuire les artichauts pendant 12 minutes. Ajouter un bon filet de jus de citron.

Réserver les artichauts et laisser tiédir le bouillon sans couvrir, il va poursuivre sa réduction.

Râper le parmesan en copeaux. Réserver.

Faire cuire les gnocchi dans une casserole d’eau bouillante salée. Les sortir de l’eau dès qu’ils remontent à la surface. Les réserver, enduit d’un bon filet d’huile.

Lorsque le bouillon est bien tiède, le rectifier en assaisonnement poivre-sel, puis y verser les épinards et le basilic, mixer au mixeur plongeant le plus lisse possible.

Laisser la casserole sur un tout petit feu en évitant que la belle couleur verte ne disparaisse.

Epaissir avec un peu de maïzena, afin d’obtenir une texture nappante.

Faire sauter les gnocchi et les artichauts dans une poêle pendant 5 minutes. Assaisonner de poivre et de sel.

Ôter du feu et verser dessus le coulis vert, bien mélanger le tout afin d’enduire tous les gnocchi avec la sauce.

Dresser les gnocchi et les artichauts avec leur sauce dans des assiettes creuses.

Dresser dessus quelques copeaux de jambon, du parmesan en copeaux et quelques feuilles crue de basilic.

 

Gnocchi, Bouillon de Volaille, Citron, Artichauts, Basilic, Epinards, Parmesan, Jambon de Teruel, Huile d'Olive, Maïzena

 

 

Bon Appétit!