Gros kefta d’agneau-boeuf et légumes confits au four, semoule

GROS KEFTA D’AGNEAU ET LEGUMES CONFITS AU FOUR, SEMOULE

Ce soir j’ai testé à nouveau un produit de la boucherie schaerbeekoise « Wesley’s Butcher Shop », les kefta d’agneau-boeuf. Et faut le dire ce sont des sacrés kefta en taille. Un kefta par personne vous suffira largement.

L’accompagnement féculent fut vite choisi : de la bonne semoule. Je vous épargne le mode de cuisson rapide qu’on connait tous.

Mais il me fallait une idée légumes, une préparation qui pouvait apporter aussi un peu de liant, d’humidité par rapport à la semoule qui est sèche et le mélange agneau-boeuf qui est lui aussi plus sec que du haché porc-veau p.e. Alors un truc ce que je fais souvent, ce sont des légumes confits au four. Et comme les kefte de Wesley sont gorgés d’épices du Maghreb, j’en ai fait de même avec les légumes. Ce fut un agréable mariage.

INGREDIENTS (2P)

  • 2 KEFTE DE 170 G
  • SEMOULE DE BLE
  • 3 OIGNONS MOYENS (ICI DE ROSCOFF)
  • 1 GROS PANAIS
  • 1 GROSSE PATATE DOUCE
  • 1 GROSSE CAROTTE
  • 2 GOUSSES D’AIL DE LAUTREC
  • 1 PETIT FENOUIL
  • 4 C A S D’HUILE D’OLIVE
  • SEL, POIVRE
  • 1 PETITE RASADE DE VINAIGRE DE CIDRE
  • 1 C A C BOMBEE DE RAS-EL-HANOUT
  • 1 C A C BOMBEE DE PAPRIKA
  • 1/2 C A C CORIANDRE EN POUDRE
  • 1/2 C A C CUMIN EN POUDRE
  • UN PEU DE CANNELLE EN POUDRE

PREPARATION

Peler les oignons et les couper en demi rondelles moyennes.

Ecraser les gousses d’ail sans les peler.

Eplucher la carotte, le panais et la patate douce et en couper les bouts.

Laver le fenouil, le débarasser des parties dures et abimées.

Couper la carotte en deux en largeur, puis chaque morceau en deux en longeur. Couper maintenant chaque morceau en tranches assez fines.

Couper le panais en deux en largeur, puis chaque morceau en deux en longueur. Continuer à couper en longueur jusqu’à obtenir des tailles idéales (le panais cuit plus vite que la carotte, donc moins finement la découpe).

Couper la patate douce en deux en longueur, puis en demi-rondelles assez épaisses (elle cuit encore plus vite que le panais).

Préchauffer le four à 200°C.

Déverser tous les légumes dans un plat à four en verre. Détacher les oignons et brasser le tout à la main pour bien répartir. Saler, poivrer en suffisance.

Mélanger dans un bol l’huile d’olive, le vinaigre et les épices. Mélanger le tout au fouet pour bien amalgamer.

Verser l’huile aromatisée sur les légumes et remélanger le tout.

Mettre le plat au four pendant 45 minutes.

Pendant ce temps, faire dorer les kefte à l’huile d’olive dans une poêle, des deux côtés. Checker la cuisson (qui doit être réalisée à 3/4).

15 minutes avant la fin de cuisson des légumes, sortir le plat du four. Y caller les deux kefte. Verser le contenu de la poêle de cuisson. Remettre au four.

A la fin de la cuisson, sortir le plat du four. Verser 10 cl d’eau dans le bol ayant contenu l’huile aromatisée pour encore en récupérer un peu. Verser dans le plat pour décrocher les sucs de cuisson. Mélanger.

Servir avec la semoule.

Bon Appétit !

Brochettes kefta, moutabal d’aubergines et carottes rapées à la libanaise

BROCHETTES KEFTA, MOUTABAL D’AUBERGINES ET CAROTTES RAPEES A LA LIBANAISE

Je disposais dans mon surgélateur de 5 brochettes kefta de chez un boucher et j’ai imaginé la recette suivante autour de cet élément.

Pour commencer un moutabal d’aubergines. Il s’agit d’un caviar d’aubergines libano-syrien, sur les mêmes bases qu’un baba ganoush, sauf qu’il y a ajout de tahine et de yaourt grec de brebis. Le moutabal est aussi plus parfumé (paprika, piment, cummin) que le baba ganoush.

On l’appelle aussi mtabbal, moutabel ou mutabbal. On le retrouve au Liban, en Syrie, en Arménie, en Egypte, en Irak, en Jordanie, en Israël et en Turquie.

Il me manquait de la texture et de l’acidité. J’ai donc décidé de combiner avec des carottes rapées à la Libanaise.

L’ensemble était bien bon, il me manquait uniquement les graines de grenade (que j’ai laissés dans la recette). Et mon dressage me plait beaucoup.

INGREDIENTS (2P)

Moutabal

  • 2 GROSSES AUBERGINES
  • 1 GOUSSE D’AIL
  • LE JUS D’UN CITRON
  • 4 BRANCHES DE MENTHE FRAICHE
  • 1/3 D’UN BOUQUET DE PERSIL PLAT FRAIS
  • SEL, POIVRE
  • 1/2 C A C DE CUMIN EN POUDRE
  • 1/4 DE PIMENT DE CAYENNE
  • PAPRIKA (POUR SAUPOUDRER DANS L’ASSIETTE)
  • 2 C A S TAHINI (PUREE DE SESAME)
  • HUILE D’OLIVE (POUR FINALISER)
  • QUELQUES GRAINS DE GRENADE (FINITION)
  • 1 BONNE C A S YAOURT GREC DE BREBIS

Carottes râpées

  • 400 G CAROTTES RAPEES
  • 1/2 JUS DE PAMPLEMOUSSE
  • 1/2 JUS D’ORANGE
  • 1/2 JUS DE CITRON
  • 2 C A C FLEUR D’ORANGER (de la vraie) (si vous mettez de l’arome, il faudra en mettre moins)
  • 1/2 BOUQUET DE PERSIL PLAT
  • 2 BELLES BRANCHES DE MENTHE
  • 1 C A S RAISINS DE CORINTHE
  • SEL FIN, POIVRE NOIR DU MOULIN

PREPARATION

Moutabal

Laver, essuyer et piquer les aubergines sur toute la surface avec une fourchette.

Les disposer sur une plaque allant au four et enfourner dans le four préchauffé à 200°C. Les cuire à mi-hauteur pendant environ 50 minutes en les retournant environ tous les quart-d’heure. La peau doit noircir et la chair à l’intèrieur doit être complètement ramolie.

(l’idéal est de les faire griller directement sur la flamme d’une gazinière, avec un chalumeau puissant ou sur les braises d’un barbecue)

Pendant ce temps, peler l’ail et prélever les feuilles de persil et de menthe et les hacher grossièrement. Emincer finement l’ail.

Sortir les aubergines du four et les laisser tiédir. Puis enlever la peau. Garder uniquement la chair.

Mixer la chair avec la gousse d’ail hachée finement, le tahiné, la menthe et le persil. Incorporer le jus de citron, sel, poivre, piment et cumin. Mixer jusqu’à une consistance bien lisse. Goûter et rectifier l’assaisonnement. Mixer à nouveau.

(traditionnellement ça ce fait au pilon/mortier)

Y ajouter le yaourt grec. Mélanger et conserver au frigo.

A la sortie du frigo.

Dans l’assiette, décorer avec un filet d’huile d’olive, des grains de grenade et du paprika.

Les carottes

Eplucher, laver et râper les carottes.

Presser les jus de pamplemousse, d’orange et de citron. Y ajouter la fleur d’oranger.

Verser le mélange sur les carottes.

Saler, poivrer.

Laver les herbes, prélever les feuilles, ciseler finement. Ajouter.

Faire chauffer une petite poêle et y faire chauffer sur petit feu les raisins secs dans un fond d’eau jusqu’à n’obtenir qu’une c à c d’eau de cuisson. Laisser refroidir et ajouter aux carottes.

Réserver au frais.

Sortir tout du frigo une heure à l’avance. Cuire les brochettes à la poêle dans un peu d’huile d’olive. Dresser comme vous aimez.

(les carottes baignent dans assez bien de jus, vous pouvez soit les dresser avec le jus, soit laisser égoutter un peu les carottes dans une passoire avant de dresser)

Bon Appétit !

%d blogueurs aiment cette page :