Salade de poulet grillé moelleux et sa composition super-mega-ultra vitaminée, dressing yaourt-moutarde-sirop d’érable-vinaigre de cidre

SALADE DE POULET GRILLE MOELLEUX ET SA COMPOSITION SUPER-MEGA-ULTRA VITAMINEE, DRESSING YAOURT-MOUTARDE-SIROP D’ERABLE-VINAIGRE DE CIDRE

Ce soir, malgré le froid, j’avais envie d’une salade. Mais pas la bête salade qu’on sert comme entrée ou comme accompagnement imposé de beaucoup de plats au restaurant. Non, une salade complète, équilibrée en goût et en aliment, une salade qui fait la part belle aux fruits et au légume. Une salade, certes, avec du poulet, mais finalement il y a autant de fruits, d’oléagineux et de légumes que de viande. Une salade aussi avec peu d’huile. J’ai plutôt opté pour un dressing au yaourt un peu aigre-doux.

Cette salade à eu son petit succès, plusieurs membres de la famille y ont retapés plusieurs fois.

47206832_1577390315741074_8270385499009449984_n

INGREDIENTS (5P)

* 200 G DE BUTTERNUT COUPE EN PETITS CUBES

* HUILE D’OLIVE

* 2 C.A.S. BOMBEES DE MOUTARDE A L’ANCIENNE

* 6 POIGNEES DE SALADE MESCLUN

* UNE POIGNEE DE CHAQUE : NOIX DE PECAN, NOIX DE CAJOU, AMANDES ET GRAINES POTIRON

* UNE POIGNEE DE RAISINS SECS

* 4 BEAUX BLANCS DE POULET

* 1 POMME GRANNY SMITH

* 1 POMME PINK LADY

* 1 1/2 C.A.T. POUDRE D’OIGNONS

* 1 OIGNON ROUGE

* 20 RAISINS BLANCS SANS PEPINS

* 3 C.A.S. SIROP D’ERABLE

* 2 C.A.S. VINAIGRE DE CIDRE

* 2 TIGES DE JEUNES OIGNONS

* 4 C.A.S. BOMBEES DE YAOURT GREC

* JUS D’UN CITRON

* 2 GROS CHICONS

* 3 C.A.S. GRAINS DE GRENADE

* JUS D’UNE ORANGE

* SEL, POIVRE

, SE46863369_1103239229853811_2310530287412445184_n

PREPARATION

Nettoyer les filets de poulet et retirer les nerfs.

Mettre une poêle à griller à chauffer à sec. Lorsqu’elle est bien chauffée, saler le gril et verser de l’huile d’olive. Bien répartir dans la poêle à l’aide d’une petite brosse en silicone.

Saler très légèrement les blancs et les mettre à cuire dès que l’huile commence à fumer. Les cuire 5 à 6 minutes sur chaque face (en fonction de leur épaisseur) en les tournant à 90° à chaque fois pour les marquer en croisillons.

Poivrer légèrement les filets.

Les laisser reposer sur une grille.

Les trancher en lamelles. Les asperger avec un peu de jus de citron.

Peler le butternut et couper la chair en petits cubes.

Mélanger les avec 2 c.à.c. d’huile d’olive et la poudre d’oignon. Assaisonner avec du sel et du poivre.

Étendre le butternut sur une plaque à cuisson avec une feuille de papier parchemin. Cuire au four pendant 15 à 20 minutes à 180°C. Réserver.

Laver et essorer la salade.

Laver le chicon et le couper en morceaux.

Emincer les jeunes oignons.

Peler l’oignon rouge et l’émincer.

Laver les raisins et les couper en deux.

Peler les pommes et les couper en julienne. Les réserver dans le jus d’une orange.

Dans un bol mélanger moutarde, sirop d’érable, yaourt et vinaigre de cidre. Rectifier l’assaisonnement avec poivre, sel et citron. Ajouter aussi un rien de jus d’orange des pommes.

Mélanger le poulet, le butternut, l’oignon rouge, le chicon et la julienne de pommes. Y verser la vinaigrette au yaourt et bien mélanger le tout.

Ajouter les jeunes oignons, les raisins secs, la grenade, les cajou, pécan, amandes et graines de potiron, les myrtilles et les grains de grenade. Mélanger délicatement.

Y mélanger (juste avant de dresser), le mesclun.

47095325_2299654373607337_7236293344207306752_n

Bon Appétit !

Dos d’églefin à la fondue de poireaux, sauce coco-butternut au curry rouge pangan

DOS D’EGLEFIN A LA FONDUE DE POIREAUX, SAUCE COCO-BUTTERNUT AU CURRY ROUGE PANGAN

De nos jours les étals sont submergés de potirons, potimarrons et butternut et on ne peut pas ouvrir un magazine sans qu’on nous parle de légumes oubliés, les panais, racines de persil, rutabagas, crosnes, topinambours et autres. Et puis il y a les indémodables choux de Bruxelles, Chicons et Chou-fleur. La mode est aussi à la betterave, au céleri rave, au navet boule d’or et aux choux pointus, de Catalogne et Kalé. La carotte et l’épinard restent les favoris des enfants.  A côté de tout ce beau monde, le céleri branche et le poireau font office de figurants. Ils se contentent d’être un exhausteur de goût dans les soupes, les bouillons et les bases de sauces. Même l’oignon est plus visible qu’eux en cuisine.

Alors, voici une recette pour réhabiliter le bon vieux poireau. Je suis resté classique dans l’idée. Quoi de plus banal qu’un poisson accompagné de poireaux.  J’ai cependant délaissé les vedettes comme la sole, la plie, le cabillaud et le saumon, pour ici aussi aller rechercher un joueur de seconde division, l’églefin. Un poisson à chair ferme, idéal pour une cuisson douce au four.

Après je suis parti dans un petit trip fusion. J’ai tout d’abord associé le poireau au curcuma et un citron. J’ai ensuite eu l’idée d’y associer une sauce à bas de fumet de poisson, monté au lait de coco avec une petite touche de curry rouge. Afin d’obtenir une sauce bien onctueuse, quelques dés de potiron rôti mixés à la sauce.

Dommage, cette fois, d’avoir oublié de prendre des photos. Sur le moment même j’ai oublié. Je voulais encore le faire avec les restes après le repas, mais il n’y avait plus de restes…

INGREDIENTS (4P)

Pour la sauce

  • 50 CL FUMET POISSON
  • 25 CL LAIT DE COCO
  • 1 CAROTTE
  • 1 OIGNON
  • 80 G BUTTERNUT
  • 2 C.A.C. PATE CURRY ROUGE PANGAN
  • 1 PINCEE DE SEL
  • 1 PINCEE DE PIMENT DE CAYENNE
  • UN PETIT MORCEAU DE BEURRE

Pour les poireaux

  • 4 POIREAUX PAS TROP EPAIS
  • 25 G BEURRE
  • SEL, POIVRE, MUSCADE
  • 1 C.A.C. CURCUMA
  • 1/2 JUS DE CITRON

Reste de la recette

  • 600 G FILET D’EGLEFIN
  • MOUTARDE
  • UN FILET D’HUILE D’OLIVE
  • SEL

PREPARATION

Pour la sauce

Couper le butternut en cubes. Placer les cubes sur une plaque au four, munie d’une feuille de papier de cuisson. Saler, poivrer et verser un filet d’huile d’olive. Laisser rôtir au four à 220°C pendant 10 minutes. Sortir du four et réserver.

Peler la carotte, peler l’oignon. Couper tout en brunoise. Dans un poêlon, faire revenir la brunoise pendant quelques minutes dans un rien de beurre.

Mouiller avec le bouillon de poisson. Porter à ébullition, puis laisser cuire pendant 20 minutes.

Passer le bouillon au chinois, reverser dans le poêlon. Ajouter le curry rouge, une pincée de sel, le cayenne et le butternut.

Laisser alors réduire d’un quart, mixer au mixeur plongeant, ajouter les 25 cl de lait de coco.

Porter à ébullition et laisser en ébullition vive jusqu’à texture nappante souhaitée. Réserver.

Pour les poireaux

Couper la partie vert foncé des poireaux, ainsi que les racines. Ne garder que le blanc et le vert clair pour cette recette. Couper les poireaux en deux dans le sens de la longueur. Bien rincer les poireaux sous l’eau froide.

Emincer les poireaux.

Faire fondre le beurre sur petit feu dans une casserole.

Y placer les poireaux, saler et poivrer. Ajouter un rien de muscade. Faire compoter doucement à couvert pendant au moins 20 minutes. Au besoin, ajouter un filet d’eau en cours de cuisson afin d’éviter qu’ils ne brulent.

Ajouter le curcuma et le jus de citron. Poursuivre la cuisson en douceur à découvert pendant 10 minutes.

Pour le poisson

Préchauffer le four à 190°C.

Dans un plat à four, verser un peu d’huile d’olive et à l’aide d’une petite brosse en silicone, répartir sur toute la surface.

Y déposer les filets d’églefin. Les saler légèrement.

Tartiner les filets avec un rien de moutarde.

Dresser dessus la fondue de poireaux.

Fermer le plat avec du papier allu.

Laisser cuire pendant 10 minutes.

Augmenter le four à 210° et poursuivre encore 10 minutes sans la feuille d’allu.

 

Servir le poisson et les poireaux, accompagné d’une bonne purée maison et de la sauce.

Bon Appétit !

 

 

Pilons de poulet laqués au sirop d’érable

PILONS DE POULET LAQUES AU SIROP D’ERABLE

46445213_195171914728148_7706012146181603328_n

Pour cette recette je me suis laissé influencé par le blog « Pruneau et Abricot » et ensuite remis à ma sauce.

Nous avons accompagné le plat de riz basmati, de jeunes oignons et de brocoli et pois mange-tout cuits à la vapeur.

La partie de sauce laquage restante, nous l’avons servie comme condiment. Ca fonctionne très bien.

46474698_1160234804141365_8827663686123388928_n

INGREDIENTS (12 PILONS AVEC OS ET PEAU)

  • 9 CL SAUCE SOJA KIKKOMAN
  • 9 CL SAUCE HOISIN
  • 18 CL SIROP D’ERABLE
  • 3 C.A.S. GINGEMBRE RAPE
  • 3 GOUSSES D’AIL RAPEES
  • 1 1/2 C.A.T. SAMBAL OELEK OU DE SRIRACHA
  • 30 CL JUS D’ORANGE FRAIS
  • 3 CL VINAIGRE DE RIZ
  • 3 C.A.S. GRAINES DE SESAME
  • 3 C.A.T. HUILE DE SESAME GRILLEE
  • 4 OIGNONS VERTS FRAIS

46383064_1687305761375997_7961550721629814784_n

PREPARATION 

Dans une casserole, combiner tous les ingrédients à l’exception du poulet et des jeunes oignons. Porter à ébullition en remuant et laisser réduire doucement à feu moyen-doux. Quand le sirop aura réduit de moitié, retirer du feu et laisser refroidir complétement.

Mélanger les pilons de poulet et la laque dans un sac hermétique (éventuellement tirer sous vide) et bien mélanger. Laisser mariner au frigo de 2 à 6 heures. Si vous n’avez pas le temps ou le matériel nécessaire, vous pouvez passer cette étape sans problème.

Placer la grille au centre du four et le préchauffer à 200 ° C.

Sortir les pilons de leur marinade et récupérer la marinade.

Placer les pilons de poulet, préalablement enduit de laquage à l’aide d’une brosse en silicone, sur la grille. Placer une lèchefrite en-dessous, recouvert de papier allu.

Cuire au four pendant environ 60 minutes. Pendant la cuisson, badigeonner les pilons de la sauce tous les 15 minutes, en les retournant chaque fois.

Terminer la cuisson sous le grill pendant 5 minutes sur chaque face (ou plus selon votre goût).

A la sortie du four, saupoudrer de jeunes oignons ciselés.

46492265_486677505185996_4329279360231014400_n

Bon Appétit!

 

Les bases : Sauce pitta

LES BASES : SAUCE PITTA

Pas moyen de servir des kebabs, des falafel, des durums et de shawamas ou de manger des gyros avec ou sans pain pitta, sans une bonne petite sauce ailée.

Voici une version traditionnelle avec une émulsion maison (sur la base d’une mayonnaise) et une version beaucoup plus rapide, utilisant de la mayonnaise du commerce. A vous de choisir. Ce soir nous avons opté pour la deuxième. Elle a accompagné un émincé de viande épicée et marinée, cuite au wok, du chou blanc émincé et de l’oignon rouge émincé, le tout servi dans un petit pain pitta. Pour le servir, alterner à l’intérieur du pain pitta, une couche de viande, une de chou et d’oignon rouge, une de sauce et répéter l’opération une deuxième fois.

Traditionnellement on utilise pour cette sauce, de l’ail râpé. Pour plus de douceur et une meilleure digestion, j’ai préféré de l’ail nouveau, bien confit au four.

Je ne vous mets pas de photo cette fois, rien de plus banal qu’une sauce blanche.

INGREDIENTS (4P)

  • 35 G D’AIL ENTIER (ENVIRON DEUX TETES)
  • 1 C.A.T. (5 ML) DE SEL
  • 1/2 C.A.C. MOUTARDE BISTER
  • 25 CL D’HUILE DE TOURNESOL
  • 1 JAUNE D’OEUF
  • 4 C.A.T. (20 ML) JUS DE CITRON
  • 4 C.A.C. CIBOULETTE FRAICHE HACHEE
  • 1/2 C.A.T. POIVRE

PREPARATION

Placer les gousses d’ail (sans les peler) dans un four à 180°C et les laisser confire pendant 2 à 3 heures.

Laisser refroidir et peler les gousses d’ail. Ecraser les gousses d’ail et le sel dans un mortier.

Dans un récipient haut et étroit, placer le jaune d’œuf, la moutarde et une cuillère à thé de jus de citron.

Ajouter la moitié de l’huile, et à l’aide d’un mixeur plongeant, mixer le tout et faire monter en mayonnaise. Y ajouter 2 cuillères à thé de jus de citron et remixer.

Ajouter le reste d’huile et mixer, finalement y ajouter le reste de citron, l’ail et le sel ainsi que le poivre et terminer de monter la sauce en mixant.

Si votre émulsion se sépare et que la préparation recommence à devenir liquide, il n’existe malheureusement pas de remède miracle. Essayez d’ajouter un glaçon à la préparation ou un tout petit peu de vinaigre.

Une fois la préparation faite y mélanger la ciboulette.

Laisser reposer minimum 30 minutes avant utilisation.

 

Version rapide

INGREDIENTS (4P)

  • 35 G D’AIL ENTIER (ENVIRON DEUX TETES)
  • 1 C.A.T. (5 ML) DE SEL
  • 25 CL DE MAYONNAISE AU CITRON
  • 10 CL DE YAOURT GREC NATURE
  • 1/2 JUS DE CITRON
  • 4 C.A.C. CIBOULETTE FRAICHE HACHEE
  • 1/2 C.A.T. POIVRE

PREPARATION

Pour l’ail, comme ci-dessus. Après simplement mélanger tous les ingrédients et mixer le tout dans un blender. Ajouter la ciboulette au mélange mixé;

Bon Appétit!

 

Cocotte de sanglier à la Maredsous et aux racines, potiron et choux

COCOTTE DE SANGLIER A LA MAREDSOUS ET AUX RACINES, POTIRON ET CHOUX DE BRUXELLES

45623681_350832312336812_1011575213227245568_n

J’avais envie cette année de profiter un peu plus qu’à l’accoutumée de notre saison de gibier, qui a débuté le 15 octobre. Dans ce plat j’ai regroupé mon envie d’un plat réconfortant en sauce et une envie de légumes et surtout de variété en légumes.

C’était tip top le résultat que j’escomptais. La bière Maredsous brune (région namuroise) est une excellente bière pour de plats avec du gibier.

45887843_1867739500010690_702519515614806016_n

INGREDIENTS

  • 1 KG RAGOUT DE SANGLIER
  • 100 G LARD FUME
  • 1 PANAIS MOYEN
  • 1 PATATE DOUCE
  • 250 G BUTTERNUT OU DE POTIMARON
  • 3 CAROTTES
  • 1 RACINE DE PERSIL MOYENNE
  • 10 CHOUX DE BRUXELLES
  • 2 NAVETS JAUNES MOYENS
  • 250 G CHAMPIGNONS BRUNS, DE CHIITAKE OU UN MELANGE DES DEUX
  • 1/2 BRANCHE DE ROMARIN FRAIS
  • 2 OIGNONS MOYENS
  • 40 G BEURRE
  • 5 DATTES MEDJOUL DENOYAUTEES
  • 2 TRANCHES DE PAIN D’EPICES
  • 2 C.A.S. MOUTARDE A L’ANCIENNE
  • 2 C.A.S. SIROP D’ERABLE
  • 60 CL MAREDSOUS BRUN OU PETRUS DUBBEL BRUN (UN PEU MOINS QUE DEUX BOUTEILLES)
  • 40 CL FOND DE GIBIER
  • 40 CL BOUILLON DE BOEUF
  • 8 BAIES DE GENIEVRE
  • 2 CLOUS DE GIROFLE
  • SEL, POIVRE
  • 2 GOUSSES D’AIL
  • 1 C.A.S. BOMBEE DE CONFITURE D’AIRELLES
  • 2 FEUILLES DE LAURIER
  • 2 BRANCHES DE THYM FRAIS

45743062_2264941950185289_3192268884094746624_n

PREPARATION

Bien éponger le ragout de sanglier avec du papier absorbant.

Couper finement les dattes.

Ecraser légèrement les baies de genièvre. Ecraser aussi les gousses d’ail.

Laver et nettoyer les champignons.

Peler les oignons et les couper en demi rondelles.

Faire fondre 20 g de beurre dans une grande cocotte et y faire revenir pendant 10 minutes les oignons et les lardons, puis réserver.
Dans la même cocotte, remettre 20 g de beurre et y faire revenir les morceaux de sanglier sur tous les côtés (en deux fois).
Assaisonner de poivre et de sel, ajouter les oignons et les lardons. Verser le bouillon de bœuf, la bière et le fond de gibier.
Ajouter les tranches de pain d’épices, les baies de genièvre, les clous de girofle, l’ail, le laurier, le thym et le romarin. Ajouter aussi les dattes, la confiture d’airelles et le sirop d’érable. Faire cuire à petits bouillons (rester en-dessous de 100°c), sans remuer pendant 3 heures 30.
Pendant ce temps, peler les navets, la racine de persil et le panais et les couper en morceaux moyens. Couper les champignons bruns en quatre. Peler les carottes et les couper en tronçons moyens. Nettoyer les choux de Bruxelles. Peler la patate douce et la couper en morceaux. Peler le butternut et le couper en morceaux.
Après 2 heures de cuisson, ajouter les champignons dans la cocotte.

Faire cuire les carottes, navets, panais, racine de persil, butternut, patate douce et choux de Bruxelles à l’anglaise jusqu’à cuisson al dente (chaque légume séparément). Réserver.

Ajouter les légumes à la viande et laisser encore mijoter 5 minutes de plus.
Ajouter la moutarde, laisser encore cuire 3 minutes. Rectifier l’assaisonnement.
Accompagner selon votre choix, de pommes de terre, de purée, de croquettes ou de pommes duchesse.
45638621_313800972778259_5297901159581745152_n
Bon Appétit!

 

Gratin de gnocchi à la tomate et au basilic, crème de burrata et de gorgonzola au noisettes, coppa

GRATIN DE GNOCCHI A LA TOMATE ET AU BASILIC, CREME DE BURRATA ET DE GORGONZOLA AUX NOISETTES, COPPA

45314132_205575957028894_3411344406970630144_n

Les gnocchi trouvent depuis quelques années de plus en plus souvent nos tables belges. La plupart du temps nous nous contentons de les manger comme accompagnement d’un plat ou en sauce. Mais cette préparation peut donner d’excellents résultats en gratin.

Voici ma version de cette préparation italienne. Au lieu d’avoir de la mozzarella, qui cuit avec dans le four, j’ai préféré faire une sauce au fromage à part, punchée par le gorgonzola et la noisette, avec la fraicheur de la burrata. Si vous ne trouvez pas de burrata, une bonne mozzarella di buffala fera bien l’affaire.

45318203_1080573218771149_5174071041915355136_n

INGREDIENTS (4P)

Pour le gratin

  • 1 KG GNOCCHI
  • 1 L DE PASSATA OU DE SUGO DE TOMATES
  • HUIILE D’OLIVE
  • SEL, POIVRE
  • 1 OIGNON
  • 80 G PARMESAN
  • 20 FEUILLES DE BASILIC + QUELQUES UNES POUR LA DECO
  • UNE PINCEE D’ORIGAN
  • 12 TRANCHES DE COPPA

Pour la sauce au fromages

  • 80 G NOISETTES ENTIERES
  • SEL, POIVRE DU MOULIN
  • 150 G MOZZARELLA DI BUFFALA OU DE BURRATA DI BUFFALA
  • 150 G GORGONZOLA
  • 80 G CREME LIQUIDE
  • 5 CL LAIT

PREPARATION

Pour le gratin

Emincer finement l’oignon.

Emincer les tranches de coppa.

Faire chauffer 2 c.à.s. d’huile d’olive dans un poêlon.

Faire suer l’oignon pendant 2 à 3 minutes.

Y ajouter la passata et le basilic.

Faire cuire le tout, à découvert, pendant 30 minutes à feu moyen.

En fin de cuisson, saler et ajouter l’origan.

Cuire les gnocchi dans une casserole d’eau bouillante salée jusqu’à ce qu’ils remontent à la surface.

Dans un plat allant au four, verser une cuillère à soupe d’huile d’olive et en enduire le fond du plat.

Mettre ensuite quelques cuillères à soupe de sauce tomate, puis les gnocchi.

Répartir la coppa.

Verser le reste de sauce tomate.

Saupoudrer de parmesan.

Terminer par un filet d’huile d’olive.

Laisser cuire pendant 5 minutes dans un four préchauffé à 220°C, puis augmenter le feu à 250°C et poursuivre pendant 5 minutes.

Au sortir du four, poivrer légèrement et ajouter quelques feuilles de basilic.

Pour la sauce

Verser les noisettes dans une poêle chaude et les faire torréfier 5 minutes et remuant de temps en temps. Ater la poêle du feu et laisser refroidir.

Après refroidissement, peler les noisettes en les frottant rapidement dans du papier absorbant, puis les concasser grossièrement.

Faire chauffer le lait et la crème. Y jeter les noisettes et les laisser infuser pendant 20 minutes, hors feu et à couvert.

Couper le fromage bleu en dés.

Passer le mélange crème-lait à travers une grille fine et récupérer le liquide qui vous faites à nouveau chauffer.

Y faire fondre les fromages jusqu’à l’obtention d’une belle structure lisse, homogène et nappante. Rectifier l’assaisonnement en poivre et en sel.

Servir les gnocchi accompagné de cette sauce au fromages et noix.

45459406_1988027211313255_1462783157127348224_n

Bon Appétit!

Penne au pesto anisé

PENNE AU PESTO ANISE

44989843_1085284961652901_7202276352819462144_n

Il me restait encore une très belle quantité de pesto de cerfeuil après mon expérience de velouté de chou fleur au pesto de cerfeuil. J’ai donc eu l’idée d’en utiliser une partie avec des pâtes comme on le fait avec un pesto classique ‘alla genovese’, c.à.d. au basilic. Comme le pesto de cerfeuil est tout de même beaucoup plus puissant que celui au basilic, j’ai adouci la recette avec de la crème et quelques feuilles de basilic.

Enfin, j’ai joué sur les notes anisées du cerfeuil pour y marier le fenouil, ce qui m’aura aussi permis d’apporter du légume dans la préparation.

45091037_184396289115517_3124892830179262464_n

Nous avons bien aimé ce plat.

INGREDIENTS (4P)

Pour le pesto

  • 100 G CERFEUIL FRAIS
  • 2 GOUSSES D’AIL
  • 30 G PIGNONS DE PIN
  • 50 G PARMESAN RAPE
  • SEL, POIVRE
  • 15 CL D’HUILE D’OLIVE
  • 5 CL D’HUILE DE SESAME

 

Suite de la recette

  • 2 BEAUX BULBES DE FENOUIL
  • 500 G PENNE
  • HUILE D’OLIVE
  • POIVRE NOIR DU MOULIN
  • 15 CL DE CREME LIQUIDE
  • 20 BELLES FEUILLES DE BASILIC
  • 30 G PARMESAN

45019803_541611399642958_1482544318836113408_n

PREPARATION

Pour le pesto

Laver le cerfeuil. Bien le sécher après dans un linge propre.

Faire torréfier les pignons de pin à sec dans une poêle.

Peler l’ail et l’écraser.

Mélanger au blender par à-coups le cerfeuil, l’ail, les pignons et le parmesan.

Ajouter petit à petit les huiles et continuer à mixer par à-coups.

Saler (peu) et poivrer. Réserver.

Suite de la recette

Laver et nettoyer les fenouils, couper leur base, couper les tiges vertes en gardant la verdure. Oter la première couche de fenouil. Les couper en deux, puis, oter la base (en forme de cône) trop dure.

Emincer grossièrement les fenouils.

Faire chauffer un peu d’huile dans un wok et y laisser braiser les fenouils pendant une petite heure, à tout petit feu et à couvert. De temps en temps, aller remuer le fenouil.

Pendant ce temps, faire cuire 500g de penne à l’eau bouillante salée.

Ajouter la crème au fenouil et poivrer. Laisser réduire à découvert pendant quelques minutes.

Y ajouter ensuite les penne et éventuellement un peu de liquide de cuisson des pâtes.

Ajouter 3 à 4 bonnes cuillères à soupe de pesto de cerfeuil, voir plus si affinité. Ajouter également le parmesan et les feuilles de basilic.

Bien mélanger le tout et servir immédiatement.

45075667_115852172643064_58815844792139776_n

Bon Appétit!