Risotto crémeux au reblochon, fenouil et moules de zéelande

RISOTTO CREMEUX AU REBLOCHON, FENOUIL ET MOULES DE ZEELANDE 

Celà faisait maintenant bien longtemps que je n’avais plus cuisiné de risotto, une de mes préparations fétiches. L’idée m’est venue suite à une belle soirée vendredi passé avec des amis blogueurs. Anne des Jardins de Pomone (  http://lesjardinsdepomone.skynetblogs.be/) avait pour l’occasion, cuisiné une tarte au reblochon et graines de fenouil torréfiées. J’avais adoré ce mariage et j’ai voulu le tester dans un risotto. J’ai combiné cet accord avec les moules, qui s’associent très bien aux deux produits.

heop 008

 INGREDIENTS (4P)

  • 1KG MOULES DE ZEELANDE
  • 1 OIGNON
  •  UNE BRANCHE DE CELERI VERT COUPE EN MORCEAUX
  •  1 C.A.S. BEURRE
  •  2 BLANCS DE POIREAUX
  •  3 FENOUILS
  •  300GR RIZ RISOTTO ARBORIO
  •  800ML DE BOUILLON DE VOLAILLE
  •  2 ECHALOTES
  •  1/2 GOUSSE D’AIL
  •  20 CL VIN BLANC SEC
  •  70 GR MASCARPONE
  •  50 GR PARMESAN RAPE
  •  140 GR REBLOCHON FERMIER
  •  100 GR CREME LIQUIDE
  •   6 C.A.S. HUILE D’OLIVE
  •   POIVRE, SEL
  •   3 C.A.S. GRAINES DE FENOUIL

heop 005

PREPARATION

Rincer soigneusement les moules à grande eau pour bien enlever le sable.

Faire revenir un oignon émincé et le céleri dans une cuillerée de beurre et ajouter les moules. Poivrer et saler. Laisser cuire 5 à 7 minutes en remuant la casserole de temps en temps.

Décoquiller les moules et passer le jus de cuisson au tamis. Réserver le jus. Réserver les moules.

Laver et nettoyer les fenouils. Couper les fenouils en deux. Réserver d’un côté les tiges, la verdure et la couche extérieure des fenouils, ainsi que le centre plus dur. Réserver de l’autre côté les autres morceaux de fenouil. Couper finement les tiges, verdure, couche extérieure et centre dur en tranches et placer les  dans le bouillon de volaille.
       

Porter à ébullition ce bouillon, puis y faire macérer le fenouil ainsi pendant 20 minutes. 
Passer, assaisonner en poivre et en sel et garder le bouillon au chaud.

Couper les blancs de poireaux (jusqu’à la partie vert clair) en tronçons légèrement en biais, d’environ 1 cm d’épaisseur. Les rincer dans de l’eau bien froide pour enlvere les derniers grains de sable.

Couper le fenouil réservé en petits cubes et les faire revenir dans de l’huile d’olive. Il faut qu’ils soient dorés. Assaison en poivre et en sel et garder au chaud.

Emincer les échalotes et les faire revenir à transparence dans un peu d’huile d’olive. Ajouter le riz en remuant continuellement. Il faut que le riz soit également un peu transparent. Ajouter l’ail râpé et poursuivre quelques instants la cuisson.

Déglacer avec le vin blanc. Laisser réduire à sec. Ajouter le jus de cuisson des moules. Laisser réduire à séc.

Mettre le feu plus doucement et ajouter petit à petit, louche par louche, le bouillon de volaille au fenouil. Le riz doit avoir absorbé complètement le bouillon avant d’ajouter une nouvelle louche. Il faut compter environ 20 minutes pour un risotto bien cuit.

Fouetter la crème liquide.

Couper les croûtes du reblochon. Mélanger le mascarpone, le parmesan et  le reblochon.

Enlever le risotto du feu, ajouter le mélange de fromage et bien mélanger, mais doucement (il faut que le reblochon fonde mais il ne faut casser les grains de riz). Rectifier l’assaisonnement en poivre et en sel. Mélanger la moitié du fenouil cuit au risotto, ainsi que les moules. Ajouter la crème fouéttée et mélanger à nouveau pour obtenir de l’homogénité. Remettre sur feu très doux pour réchauffer légèrement. Bien remélanger.

Faire dorer les rondelles de poireau dans l’huile d’olive, assaisonner de poivre et de sel.

Torréfier à sec les grains de fenouil.

Répartir le risotto dans les assiettes et y placer quelques rondelles de poireau et le restant du fenouil cuit. Verser quelques gouttes d’huile d’olive sur le risotto. Parsemer les assiettes de grains de fenouil.

heop 012

Bon Appétit!

8 réflexions sur « Risotto crémeux au reblochon, fenouil et moules de zéelande »

  1. Tiens, c’est marrant, mais cette soirée de vendredi soir ça me dit quelque chose -:) Ho la la ! comme le temps passe vite, bientôt une semaine ! Moi aussi j’ai adoré cet accord, comme j’ai adoré la salade de magrets de Marielle, les brochettes au saumon de Fabienne, le poulet de Marielle… le lapin de Mark…. la carbonara d’Anne (si, si, j’y ai goûté !)…. les pieds de porc de Fabienne…. la crème glacée de Fabienne… les moelleux petits cannelés de Marielle…. J’en ai oublié ?? Sûrement !!
    Bisous nostalgiques,

    J'aime

  2. C’était bien, non! A refaire souvent. Par contre, Anne ce n’était pas une carbonara, mais de carbonnades. A mon avis, tu as mangé ce plat les yeux fermés et la langue déjà endolorie par la fatigue et la proffusion. 🙂

    J'aime

  3. J’me demandais ce que j’aurais pu apporter pour le repas « léger » de vendredi 19/02. Ben un cassoulet avec des grosses saucisses servit entre le lapin et les pieds de cochon.
    Plus sérieusement, je suis contente d’avoir cette recette de risotto, Joëlle souhaite un risotto depuis un certain temps. La semaine prochaine ce sera fait…enfin pense-t-on !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s